www.guidealtern.org
 
  —> Index du site guidaltern.org

" Pause ... "

"sommaire"

"plan"

@ Contactez-nous !

@ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives Collection Ecocités (guides écorégionaux) : Collection Ecopilotes (guides thématiques) : Dates, Calendrier & agenda : Espace Presse, journalistes Fiches-guides + Catalogue général Ressources alternatives, médias alternatifs & liens Sobriété heureuse et simplicité volontaire
 
Recherche :

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
La décroissance n’est pas une marchandise : à propos de Casseurs de Pub...
Le "Parti Pour la Décroissance" soutient le pyromane Sarkozy ...
Les raisons et le contexte de cette histoire des diffamations prononcées par Mr Vincent Cheynet, directeur de publication du journal "La Décroissance/Casseurs de Pub"
Lettre ouverte à Mr Vincent Cheynet, Directeur de publication du journal « La Décroissance », ...
Nouvelles diffamations de la part de M. Vincent Cheynet, directeur de publication du journal "La Décroissance"
Quand des Casseurs de Pub se croient propriétaires du concept de "décroissance"...
Serge Latouche déçu par la création du "Parti pour la décroissance"
Un courriel d’injures et d’insinuations graves, envoyées par Mr Vincent Cheynet

 
 
 
L’affaire des diffamations prononcées par Mr Vincent Cheynet, directeur de publication du journal "La Décroissance/Casseurs de Pub"


jeudi 12 février 2009, par Esteban




L’affaire des diffamations publiques
prononcées par Mr Vincent Cheynet,

directeur de publication du journal
"La Décroissance/Casseurs de Pub"

Objet de la plainte : Mr Vincent Cheynet a porté atteinte à la réputation de plusieurs objecteurs de croissance, parmi les plus connus en France, en les diffamant publiquement, par écrit, par oral ou par voie d’affichage.

A ce jour il n’a exprimé ni excuses, ni regrets, ni explications, à ce sujet.




Malgré de multiples rappels, lettre ouverte, demandes de droits de réponses refusés et témoignages accablants contre lui, Mr Vincent Cheynet, directeur de publication du journal "La Décroissance/Casseurs de Pub" à Lyon persiste à vouloir nier les faits.

En outre il refuse de présenter ses excuses aux nombreux objecteurs de croissance qu’il a diffamé publiquement, par écrit (via son journal "La Décroissance" diffusé en kiosque en plusieurs milliers d’exemplaires), mais aussi de vive voix et par voie d’affichage, notamment dans les locaux associatifs Les Ateliers, situés au 9 rue Dumenge, dans le 4ème arrondissement de Lyon.

A celles et ceux qui souhaitaient retirer l’affiche diffamatoire que Mr Cheynet avait collé et placé de lui-même sur le tableau d’affichage (sans en référer à ses collègues Thomas Waring et Sophie Divry), celui-ci répondit d’un ton péremptoire : "Si vous voulez retirer cette affiche il faudra me passer sur le corps". Peu de temps après ces faits, le même homme s’emporta et déclara que ce jour-là, "à cause de cette histoire je me suis engueulé avec ma collègue" (en l’occurrence l’une des salariées de l’association Casseurs de Pub).

Dès le démarrage de son journal nommé "La Décroissance/Casseurs de Pub", à partir de 2004, Mr Vincent Cheynet s’était associé avec plusieurs collaborateurs, afin de démarrer le lancement de cette publication.

Voici une première liste de certains des collaborateurs qui l’ont aidé à monter ce journal dès 2004 ou par la suite, et avec lesquels il s’est ensuite sévèrement fâché :

  • Pierre Rabhi (à l’origine du concept d’agroécologie, et objecteur de croissance),
  • José Bové (ancien porte-parole de la Confédération paysanne, et objecteur de croissance). José Bové a publié un édito dans le journal "La Décroissance" en 2006, avant de se faire jeter et diffamer par le directeur de ce même journal, quelques mois plus tard.
  • Fabrice Nicolino (journaliste),
  • Michel Bernard (journaliste & objecteur de croissance) ....
Voici la liste des premières structures, associations, ONG ou personnes avec lequelles Mr Vincent Cheynet s’est brouillé depuis 2004 :
  1. L’ONG Greenpeace ("les petits Mickey de l’écologie", déclare-t-il),
  2. Les Amis de la Terre - France,
  3. Agir Pour l’Environnement,
  4. Les Verts de Lyon ("Verts de Lyon démission !" cria-t-il lors d’une vélorution à Lyon devant l’Opéra),
  5. Pignon sur rue (un Centre national de ressources sur les transports doux, situé à Lyon : Mr Cheynet les a accusé d’avoir vendu leur âme à la mairie "PS-PC-Verts" (sic) de Lyon, parce qu’ils avaient notamment accordé un droit de réponse à une élue à propos du "Vélo’v" ),
  6. La revue S !lence (revue favorable au concept de décroissance conviviale depuis 1993, et qui a publié le livre Objectif décroissance, aux éditions Parangon fin 2004, livre qui s’est vendu à plus de 12.000 exemplaires à ce jour). Mr Cheynet a diffamé cette revue à plusieurs reprises, et l’a menacé de procès à plusieurs occasions. Il a diffamé publiquement l’un des salariés de cette revue par voie d’affichage, dans les locaux Les Ateliers, aux yeux de toutes.
  7. La revue Entropia (revue théorique dédiée au concept de décroissance soutenable. Le comité de rédaction de cette revue a refusé un article proposé par Mr Cheynet, et depuis il est brouillé avec cette revue).
  8. Le site internet decroissance.info (que Mr Cheynet compare à des gens "d’extrême-droite"),
  9. Pierre Rabhi (agroécologiste et objecteur de croissance),
  10. José Bové (ancien porte-parole de la Confédération paysanne),
  11. Fabrice Nicolino,
  12. Laure Noualhat (journaliste à Libération),
  13. Denis Cheissoux (journaliste & animateur de l’émission "CO2 mon amour", à France Inter, que Mr Cheynet a traité d’ "écotartuffe" sans même avoir pris le soin de discuter avec lui),
  14. Maud Fontenoy (sportive sur voilier),
  15. Jean-Marie Pelt,
  16. Esteban (journaliste, coordinateur des éditions le P’tit gavroche, à Lyon. Mr Cheynet l’a à plusieurs reprises insulté publiquement dans la rue, puis dans Les Ateliers et par courriel, et traité de  : "nazi", "gestapiste", "espèce d’ordure", l’a comparé à un antisémite... et Mr Bruno Clémentin, administrateur de l’association Casseurs de Pub, a lui-même rajouté une insulte ordurière et gratuite, à l’égard d’Esteban, dans un courriel),
  17. ... (liste qui se poursuit jour après jour depuis 2004, hélas) ....
Voici la liste des nombreux noms & pseudos sous lesquels se cache certaines des activités de l’association Casseurs de Pub et/ou de Mr Vincent Cheynet :
  1. " Les milieux de la décroissance et de l’antiproductivisme " de Lyon ( traduction = Vincent Cheynet et son association Casseurs de Pub),
  2. Le "Mouvement pour une Rentrée sans Marque" (idem),
  3. "CCCP", un "comité de créatifs contre la publicité" : c’est le premier pseudo de l’association Casseur de Pub,
  4.  L’ "IEESDS" (un pseudo "institut" d’études économiques qui n’existe pas, et dont l’adresse est celle d’un administrateur de Casseurs de Pub, à St Etienne), + "Les Cahiers de l’IEESDS" ; le site internet de ce pseudo institut est decroissance.org , géré par l’association Casseurs de Pub ; des étudiants et des journalistes perdus écrivent parfois à ce faux institut, ne sachant pas qu’il s’agit d’une supercherie.
  5. " Les éditions de la Mèse " : il s’agit là encore d’une pseudo maison d’édition, de l’autoédition imprimée à proximité de la Maison de l’Ecologie de Saint Etienne (ses initiales = MESE) ; via ce nom ont déjà été autopubliés deux livres de Mr Cheynet.
  6. La "Marche pour la décroissance " . Organisée largement par l’association Casseurs de Pub, en été 2005. Beaucoup s’en souviennent, en positif (de belles rencontres), et/ou en négatif : on y entendit notamment Vincent Cheynet se mettre en colère et "péter les plombs" en direct et en pleine nuit. Une colère disproportionnée aux yeux de beaucoup de témoins. Cette marche reste malgré tout un temps fort et positif pour beaucoup, malgré cet incident.
  7. La liste "Objectif décroissance" (lors d’élections en 2007, à Lyon),
  8. "Les Objecteurs de croissance" (avec un "O" majuscule) : nom fédérateur que revendique beaucoup d’objecteurs de croissance en France et à l’étranger. Mais c’est aussi l’un des surnoms et pseudos préférés de Vincent Cheynet : il adore s’arroger le droit de parler au nom de tous les ’objecteurs de croissance’, oubliant de préciser qu’il est fâché avec la grande majorité d’entre eux, et qu’il n’a jamais été mandaté par les objecteurs de croissance pour parler en leur nom, ou pour revendiquer "une tête de liste" aux élections européennes de 2009 (voir la tribune publiée par MM. Cheynet et Ariès dans le journal Politis du jeudi 12 février 2009, page 11).
  9. La "Fondation Nicolas Bertrand" (adresse de la rédaction du journal "La Décroissance/Casseurs de Pub", rue Crillon, située dans le 6ème arrondissement de Lyon dans un quartier "bourgeois", suite au départ précipité de l’association Casseurs de Pub des locaux Les Ateliers à cause d’une énième colère de Mr Vincent Cheynet contre des membres et salariés de la fédération Les Ateliers),
  10. Les "Etats Généraux pour le Décroissance Equitable", "EGDE", ou encore (feu) son site internet "etats-generaux.org", organisation gérée par l’association Casseurs de Pub, et dont l’ambiance fut électrique et mauvaise, aux yeux de très nombreuses personnes qui y ont assisté. L’objectif de cette organisation semblait apparemment de faire admettre la soi-disante nécessité de créer le "Parti Pour la Décroissance", un parti "mort-né" qui survit encore difficilement à l’heure actuelle, suite à de nombreuses divisions et engueulades en interne.
  11. Le Colloque du "Groupe d’étude" surnommé "Chrétiens et pics de pétrole" , association catholique qui porte la plus haute admiration au pape Benoit XVI, association localisée dans la rue Leynaud, 69001 Lyon (& un énième site internet : chretiens-et-pic-de-petrole.org ; Vincent Cheynet est par ailleurs trésorier de l’association Chrétiens et Pic de pétrole),
  12. "La Décroissance, le journal de la joie de vivre" (C) (marque française déposée à l’INPI),
  13. "Décroissance.org"
  14. et le site ladecroissance.net,
  15. "Parti pour la Décroissance" (C) & le site internet partipourladecroissance - marque française déposée à l’INPI (l’adresse postale de ce parti fut longtemps celle d’un salarié de l’association lyonnaise Casseurs de Pub. Le site internet de ce parti a été "squatté" fin 2005 par des "Communiqués de presse" douteux, pro-Sarkozystes, sur la crise dans les banlieues, communiqués rédigés par Mr Cheynet, au nom du "Parti Pour La Décroissance" alors que ce parti n’existait pas encore),
  16. "Europe-Décroissance" (pour les élections européennes),
  17. "www.objecteursdecroissance.fr",
  18. " décroissance soutenable " (C) (nom et marque française déposée auprès de l’INPI sur le site icimarques.com, comme une marque commerciale, dépôt fait au nom de Mr Bruno Clémentin, administrateur de l’association Casseurs de Pub. Messieurs Cheynet et Clémentin prétendent d’ailleurs, sans rire, avoir " inventé " (sic !) ce concept, dans leurs "Cahiers de l’IEESDS", journal qu’ils publient eux-mêmes),
  19. Le blog " http://vincent.chey.net "  : blog tout à sa gloire personnelle, sur lequel Mr Cheynet a par le passé diffamé, notamment, l’association Pignon sur rue, mais aussi sous d’autres angles la revue Silence... Ce blog n’est plus à jour et semble avoir disparu. On y trouvait notamment des communiqués qu’il avait auparavant publié sur le site du "Parti pour la Décroissance", à l’insu de ce parti qui n’existait pas encore.
  20. "Casseurs de Pub" (C), revue, et association loi 1901 (adresse du siège social, sans local ouvert au public : 11 place croix paquet, 69001 Lyon), et marque française déposée auprès de l’INPI,
  21. (et la liste se poursuit) .... Cela n’empêche évidemment pas Mr Vincent Cheynet de critiquer vivement et de faire croire qu’il déteste "Internet", même s’il a créé et gère actuellement la plupart de ces nombreux sites internet.
Toute personne souhaitant apporter un témoignage contre Mr Vincent Cheynet, le directeur de publication du journal "La Décroissance/Casseurs de Pub", est invitée à contacter Esteban aux coordonnées ci-dessous, de manière à ce que la Justice et le tribunal puissent traiter ce dossier le cas échéant, avec tous les éléments et témoignages en sa possession :

- Articles,
- Lettres & demandes de droits de réponses (refusés ou non),
- Courriels d’insultes ou de menaces reçues,
- Témoignages de personnes étant passé au local des Ateliers,
- Copies de numéros du journal "La Décroissance",
- Et tout autre document ou témoignage, oral ou écrit, permettant d’apporter un éclairage notamment sur cette affaire des diffamations publiques de Mr Vincent Cheynet.

Merci de votre participation.

Contact d’Esteban :

(adresse sans local public) :
Esteban c/o Editions le P’tit gavroche,
84 Montée de la grande côte,
69001 Lyon - France
@ : courriel : ptitgavroche (chez) gmail.com


 


| —> Index du site guidaltern.org | " Pause ... " | "sommaire" | "plan" | @ Contactez-nous ! | @ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation | @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives | Collection Ecocités (guides écorégionaux) : | Collection Ecopilotes (guides thématiques) : | Dates, Calendrier & agenda : | Espace Presse, journalistes | Fiches-guides + Catalogue général | Ressources alternatives, médias alternatifs & liens | Sobriété heureuse et simplicité volontaire |