www.guidealtern.org
 
  —> Index du site guidaltern.org

" Pause ... "

"sommaire"

"plan"

@ Contactez-nous !

@ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives Collection Ecocités (guides écorégionaux) : Collection Ecopilotes (guides thématiques) : Dates, Calendrier & agenda : Espace Presse, journalistes Fiches-guides + Catalogue général Ressources alternatives, médias alternatifs & liens Sobriété heureuse et simplicité volontaire
 
Recherche :

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Des guides locaux sous la forme de ’ wiki interactif ’ sur internet
Fraîcheur sans clim : le guide des alternatives écologiques
Guide de la consommation responsable et solidaire en région PACA
Guide de voyage alternatif sur la Birmanie
Guide des alternatives en Comminges
Guide des alternatives, guides alternatifs, annuaires, manuel
Guide du voyage à Malte et Chypre pour handicapé-es
Guide du voyage en cargo
Guide Solidarités Paris 2007
La cyberlettre ’guides alternatifs’

 
 
 
Guide du voyage expérimental, par les éditions Lonely planet et latourex.org


dimanche 11 juin 2006, par Esteban


Guide du voyage expérimental, par les éditions Lonely Planet


Collection : Lonely Planet ;

Parution : septembre 2005 ; en France : mai 2006 ; Prix public : 18.00 € ;

« Un ouvrage incroyable vous proposant des voyages alternatifs, différents, auxquels parfois vous n’auriez pas pensé...

Tracez sur un plan de ville une ligne droite entre la première rue de l’alphabet et la dernière...et tentez de suivre sur place cette ligne imaginaire, voyagez avec votre conjoint(e) à Venise, séparez-vous et tentez de vous retrouver...Etonnant ! »

-  

Extraits du guide du voyage expérimental

 :

Ces extraits sont tous tirés du site www.latourex.org

 :: : : : : : : : : : : : : : : : : :

-  AEROTOURISME

Séjourner 48 heures dans un aéroport, sans s’envoler. Jouir du confort des lieux, des différentes ressources sanitaires, commerciales et gastronomiques proposées, du ballet des voyageurs en partance et de la valse des destinations sur le tableau « Départs ».

-  AGORATOURISME

Partir arpenter toutes les grandes places du monde : Alexanderplatz, La Concorde, Tien an Men, Wanceslas, San Marco, Picadilly Circus, Omonia, Time Square...

-  ALEATOURISME

Insérer (s’il n’y figure pas) le nom de sa commune dans l’index alphabétique d’un atlas du monde. Lancer un dé. La destination du voyage sera le lieu suivant de la liste dont le rang correspond au nombre de points obtenus.

Si, par exemple, on habite TREMBLAY-LES-GONESSE : UN mènera à TREMBLAY-LE-VICOMTE (Eure et Loire) DEUX à TREMENTINES (Maine-et-Loire) TROIS aux îles TREMITI (Italie) QUATRE à TREMONT (Maine, U.S.A.) CINQ à TREMP (Espagne) SIX à TRENCIN (Rép. Tchèque).

-  ALPHATOURISME

Visiter une ville de A à Z, de la première rue à la dernière selon l’ordre alphabétique. Après les avoir repérées toutes les deux sur le plan, tracer la droite qui les relie. Marcher le long de cette ligne à travers le réseau des rues.

-  ANACHRONOTOURISME

Voyager muni d’un titre de transport périmé ou par un moyen de locomotion obsolète (chaise à porteurs, grand-bi, palanquin, galère, fiacre, draisine, 2 CV, dirigeable, etc), Visiter une ville étrangère selon les conseils d’un guide de voyage dans une édition ancienne.

-  ANEMOTOURISME

Voyager en se laissant guider par le vent. V. Itinéraires bise : Dispositif destiné à favoriser l’anémotourisme qui consiste à installer des girouettes sur les ronds-points et aux carrefours, les automobilistes étant invités à suivre la direction indiquée par la flèche. A défaut de telles installations adopter la bonne vieille technique apache de l’index dressé préalablement mouillé. La partie du doigt qui ne se recouvre pas de lichens indique d’où vient le vent.

-  ARCHEOTOURISME

Refaire à l’identique des voyages que l’on a effectués jadis.

-  AUTO-STOP-OVER

Gagner la bretelle d’autoroute la plus proche équipé d’un sac à dos et d’un rectangle de carton de récupération (environ 20 x 50 cm) sur lequel on aura inscrit, en lettres capitales, le nom d’une destination lointaine : ANTANANARIVO, BUENOS AIRES, SHANGAÏ, ULAN BATOR... Se mettre en position de l’auto-stoppeur (pouce dressé) et attendre.

-  BEATOURISME

De beatnik [ bitnik ] Mouvement d’avant-garde touristique américain (circa 1959) qui a rendu célèbre la route 66 : Chicago - Los Angeles (et retour ).Par ext. toute forme d’errance le long des routes ou des lignes d’autobus, de tram etc...qui portent ce numéro.

-  BELOTOURISME

Voyage dont la destination a été définie par le jet d’une fléchette sur un plan, une carte, un planisphère...

-  BIBLIODYSSEE

Entreprendre un tour du monde littéraire. Lire pour commencer un livre d’un auteur de son pays, puis un livre d’un auteur d’un pays voisin, puis un livre d’un auteur d’un pays voisin de ce pays voisin...et procéder ainsi jusqu’au retour chez soi.

-  CECITOURISME

Explorer une ville inconnue les yeux bandés, guidé par une personne de confiance.

-  CIRCUIT MARABOUT

L’itinéraire d’un voyage marabout passe par une série de lieux au nom trisyllabique et dont la liste doit for-mer une kyrielle.Exemple : Zanzibar, Bardera, Radomir, Miranda, Darjeeling, Lingtchéou, Oubangui, Guimbala, Larimore, Morelos, Los Lobos, Boscobel, Bellano, Novgorod, Rodéo, Osaka, Katmandu ... ou encore ce circuit à travers les rues de Paris : Rambuteau, Tocqueville, Ville Neuve, Neuve-Saint-Pierre, Pierre le Grand, Grande Armée, Méssagerie, Richemont, Mont Cenis, Nicolas, Lamandé, Désiré, Rébeval, Valhubert, Béranger, Gergovie, Visconti, Tisserand, Rambuteau.

-  CONTRE-TOURISME

Voyager en adoptant une conduite systématiquement opposée à celle que recommandent les guides.Par ext. attitude qui consiste à prendre à contre-pieds les dictons d’inspiration touristique. Par exemple voir Naples et survivre ou mourir sans avoir vu Naples, décider qu’aucun chemin ne mène à Rome, partir et mourir beaucoup, ne pas ménager sa monture et voyager loin quand même, etc... Courir les monuments et sites touristiques majeurs non pas pour les photographier mais pour immortaliser la vue qui s’offre à contre-champ depuis eux.

-  CRUCITOURISME

Exploration des carrefours dans une perspective touristique Visite des endroits dont le nom comporte le mot « Croix » ou ses équivalents étrangers : Croix (59), Croixault (80), Creutzwald (57), Kreutzberg (57), Cross Fell, Charring Cross (U.K.), Santa Cruz (Argentine, Bolivie, Canaries...), Veracruz (Mexique)...

-  CUNÉITOURISME

Découvrir un endroit selon les recommandations des « gens du coin », que l’on suivra à la lettre.Tenter aussi l’expérience dans sa propre ville en s’y faisant passer pour un visiteur étranger.

-  DEGRIFTOURISME

S’offrir une année sabbatique nomade qui consistera, pendant douze mois(1), à courir le monde en discount en enchaînant les offres promotionnelles et les voyages « dernière minute » proposées par les tours opérateurs. Une semaine par ci, 10 ou 15 jours par là, en demie ou pension complète. La seule corvée du voyageur consistera à organiser la suite de son plan de route en consultant, via Internet, les destinations soldées.

(1) on pourra, de temps en temps, revenir passer quelques jours chez soi pour se reposer, faire la lessive, réapprovisionner le stock de croquettes du chien, voter, etc.

-  DEMI-TOURISME

Indécis, épris d’inachevé ou désorienté, le demi-touriste est le spécialiste du rebrousse-chemin. Tourisme spécialisé dans les ailleurs brassicoles.

-  DIPLOTOURISME

Action touristique humanitaire qui consiste à visiter toutes les villes où ont été ratifiés un traité, un pacte ou des accords(1), dans le but d’en relever soigneusement les caractéristiques : latitude et longitude, tempérament des habitants, nombre d’églises baroques et de clubs de jazz, classement de l’équipe de foot au championnat national, liste des artistes, savants et criminels célèbres qu’elles ont vu naître, description détaillée des bistrots, présence ou non d’un Beuys au musée d’art moderne, distance de la mer, degré d’endurance à la taquinerie de la maréchaussée locale, etc.

A partir de toutes ces données (et d’autres que chacun pourra prendre l’initiative d’intégrer), établir le portrait robot de la ville de traité idéale afin d’en renouveler le stock dans la perspective des signatures de paix futures. (1)Aix-la-Chapelle (congrès, paix et traité d’), Al-Arich (traité d’), Amboise (édit d’), Amsterdam (traité d’), Apamée-Kibôtos (traité d’), Androussovo (traité d’), Arras (traités d’), Augsbourg (paix d’), Berlin (conférence et congrès de), Brazzaville (conférence de), Breda (traité de), Brest-Litovsk (traité de), Brétigny (traité de), Calais (paix de), Camp David (accords de), Campoformio (traité de), Cateau-Cambrésis (paix du), Chaumont (pacte de), Conflans-l’Archevêque (traité de), Corbeil (traité de), Dayton (accords de), Dumbarton Oaks (conférence de), Évian (accords d’), Fort-Laramie (traité de), Gadsden (traité de), Genève (conférence de), Helsinki (conférence d’), La Haye (conférences de), Laibach (congrès de), Lisbonne (traité de), Locarno (pacte de), Lublin (Union de), Maastricht (traité de), Nantes (édit de), Nérac (édit de), Neuilly (traité de), Nystad (paix de), Panmunjom (accords de), Paris (conférence et traités de), Potsdam (conférence de), Rastatt (congrès de), Rome (traités de), Ryswick (traité de), San Stefano (traité de), Sèvres (traité de), Strasbourg (serments de), Téhéran (conférence de), Tilsit (traité de), Tordesillas (traité de), Tours (congrès de), Troyes (traité de), Unkiar-Skelessi (traité d’), Verdun (traité de), Versailles (traité de), Vienne (congrès et traité de) ...

-  DODECATOURISME

Formule touristique élaborée à partir du nombre 12 (douze) :

prendre un train un 12 décembre à 12 heures 12 (en descendre au douzième arrêt) passer ses vacances dans l’Aveyron.. marcher (et nager) le long du douzième parallèle explorer systématiquement les chambres 12 des hôtels entreprendre un tour du monde avec 12€ ($, £,...)en poche. ...

-  DONQUICHOTTOURISME

S’attaquer aux MOULINS (Aisne, Allier, Ile-et-Vilaine, Deux-Sèvres), MOULINS-ALGER (Moselle), MOULINS-Le-CARBONEL (Sarthe), MOULINS-SUR-CEPHONS (Indre), MOULINS-ENGILBERT (Nièvre), MOULINS-la-MARCHE (Orne), MOULINS-lès-METZ (Moselle), MOULINS-sur-ORNE (Orne), MOULINS-sur-OUANNE (Yonne), MOULINS-SAINT-HUBERT (Meuse), MOULINS-en-TONNERROIS (Yonne), MOULINS-sur-YEVRE (Cher)...

-  EROTOURISME

L’inviter à venir passer le même week-end dans la même ville étran-gère, mais sans lui fixer de rendez-vous. S’y rendre, chacun de son côté, par des moyens de transports diffé-rents. Se chercher dans la ville...

-  ESTHÉTOURISME

Voyager d’« Hôtel Bellevue » en « Hôtel Belle Vue » . Photographier, dessiner, ou peindre ladite belle vue qui s’offre, chaque fois, depuis la fenêtre de sa chambre.

-  EXPÉDITION au K2

Explorer méthodiquement la portion d’ailleurs enclos dans le carré "K, 2," d’un plan ou d’une carte. Profiter au mieux des ressources culturelles, gastronomiques et estaminologiques qu’il recèle.

-  FIL D’ARIANE

A l’aide de l’annuaire du téléphone (ou par tout autre moyen) trouver dans une ville étrangère que l’on souhaite visiter, son Ariane.

Lui demander de faire la liste de ses 21 (vingt-et-un) lieux préférés dans sa ville.

Noter par un point l’emplacement de chacun d’eux sur le plan de la ville.

A l’aide de cette succession de points, établir un itinéraire qui servira de fil conducteur à la découverte du dédale urbain.

-  FILITOURISME

Ensemble des déplacements ef-fectués par un fils à l’occasion d’une visite à ses parents, ou l’inverse. Découvrir l’ailleurs parcouru par une personne prise au hasard dans la foule, que l’on suivra discrètement à distance à la manière d’un détective privé. Filer discrètement, sans les quitter d’une semelle, des amis partis en voyage. Les photographier souvent au téléobjectif. Organiser à leur retour une soirée diapos surprise : le making-off de leurs vacances.

-  GOLF URBAIN

« Le golf, nous dit Groucho Marx, est un alibi pour se promener en compagnie de jolies femmes à proximité d’un club-house bien fourni en whiskies ». Le mot promenade découlerait d’ailleurs du verbe latin promenare qui signifie littéralement pousser devant. En l’occurrence une petite balle blanche alvéolée en gutta-percha. Le golf urbain se pratique en ville. Sans les trous. Il consiste à effectuer le plus long parcours possible à travers les rues, en suivant les évolutions d’une balle frappée au moyen d’un club, un nombre successif de coups convenu d’avance (10, 20, 30, 400...). La partie prend fin lorsque cet objectif est atteint ou à tout moment, en cas de perte irrémédiable de la balle. Les passants, les vitrines et les automobiles offrant une grande variété d’obstacles aux joueurs qui désirent éprouver leur habileté, la ville constitue de ce fait un espace de jeu susceptible de renouveler les plaisirs du golf.

-  GYMNOTOURISME

Se dit du naturisme quand il est pratiqué à l’occasion de la visite d’un site remarquable : musée, abbaye cistercienne, champ de bataille, grotte préhistorique...

-  HYPERTOURISME

Séjourner dans des hypermarchés dans une perspective touristique. Voyager de gondole en gondole.

-  HYPNOTOURISME

Partir découvrir une ville lointaine entre deux trains de nuit. Le temps passé sur place sera déterminé par les horaires des chemins de fer. On pourra ainsi, au départ de Strasbourg, séjourner 13 h 55 à Milan, 12h06 à Berlin, 11h39 à Vienne, 10h44 à Londres, 9h23 à Monaco, 8 h 55 à Amsterdam, 4 h57 à Budapest, 4 h15 à Rome, 3 h 31 à Prague et 1h44 à Varsovie.

-  HYPOTOURISME

Faire l’expérience du manque en voyage. Partir trop peu de temps, avec un budget ric-rac, pour un ailleurs aux charmes chiches dont on maîtrise mal la langue.

-  INFRATOURISME

Séjourner dans le lieu dont le nom suit immédia-tement, par ordre alphabétique, celui d’une destination touristique recher-chée. Bahar I Gaz (Iran) au lieu des Bahamas Saint Tugdual (Charente maritime) au lieu de Saint Tropez Colombier (Allier) au lieu de Colombey- les-deux-Eglises, etc

-  KIF-KIF TOURISME

Didact.Doctrine touristique selon la-quelle tous les ailleurs se valent. Partir pour une destination dont le nom est formé par redouble-ment : Sing-Sing, Bora-Bora, Baden-Baden...

-  KLEPTOTOURISME (pas malin !)

Pratique indélicate qui consiste à aller visiter des curiosités touristiques majeures, dans le but de s’en approprier illégalement un frag-ment : un boulon de Beaubourg, un menhir de Carnac, une écaille du monstre du Loch Ness, etc

-  LAWN-TOURISM

Angl. Explorer systématique les lieux dont le nom est suivi de "Garden". Covent, Kew, Madison Square...

-  MELANOTOURISME

Forme de chromotourisme* spécialisé dans les ailleurs noirs : Noirmoutier, Die Schwatzwald, Blackpool, le Monte Négro... Séjourner dans des endroits qui ont été le théâtre d’un crime sanglant.

-  MICRO-TOURISME

EXP. Micro -Géographie personnelle. Explorer son chez soi dans le but de donner aux différents éléments qui le composent (pièces, mûrs, meubles, objets...) le nom d’un lieu du monde qu’ils évoquent. Les afficher avec des post-it.

-  MICRO-TOURISME ALEATOIRE

Se réunir entre amis, au café, un samedi matin. Glisser chacun dans une enveloppe ses clés, son nom et l’adresse de son chez soi.

Mélanger les enveloppes et les redistribuer aléatoirement. Séjourner tout le week-end au domicile tiré au sort en y assumant les éventuelles invitations à déjeuner, bruncher ou dîner, lancées par son occupant habituel.

-  MNEMOTOURISME

Dénicher un objet-souvenir associé à un ailleurs que l’on partira visiter sur le champ.

-  MONODIE

Explorer systématiques un type unique de rues que l’on est sûr de trouver partout dans le monde. Par exemple les...

« Grand-rue », « rue Principale », « Main Street », « High Street », « Hauptstrasse », « Via Principale », « Calle Mayor », « Lang Gade », « Jalo Katu », « Povisok Ulica », « Magas Utca », « Här Straeti », « N’Dal Hystryd », « Strada Maestra », « Hoofdstraat », ...

-  MONOPOLYTOURISME

Méthode d’exploration urbaine qui consiste à découvrir une capitale selon la cartographie particulière de son plateau de Monopoly ; à en visiter les rues, gares, aéroports, prison, parking, compagnie des eaux et d’électricité... en réglant ses déplacements à coups de dé conformément aux règles du jeu officielles.

-  MONOTYPOTOURISME

Partir seul à la découverte d’un ailleurs dont la rédaction du nom ne nécessité qu’une seule lettre ou caractère d’imprimerie :

AA (Pays-Bas) II (Finlande) OO (Haute-Garonne) Y (Somme)

-  MOTS-VALISES DE VOYAGE

Aixcursion n.f. Visite des Aix ( -les Bains, -la Chapelle, - en Provence, -...)Ne pas confondre avec « excursion » qui consiste à faire la tournée de ses « ex ». Alentour n.m Circuit touristique de proximité. Antipodyssée n.f. Voyage qui a pour but le point du globe diamétralement opposé à celui où l’on réside habituellement. Baladagio n.f. Lentes pérégrinations d’un festival de musique à l’autre, financées par un emprunt bancaire. Baladultère n.f. Promenade extra-conjugale Bien-aiméharée n.f. Lune de miel dans le désert Circuissarde n.m. ou f. Tour de Sardaigne, les pieds dans l’eau, équipé de bottes montantes. Circuistre n.m. Voyage au cours duquel on évite soigneusement les sites et monuments considérés comme remarquables. Circuite n.f. Tournée des grands ducs. Cache-sexcursion n.f. Voyage alibi destiné à dissimuler des fredaines. V. congrès, colloque, séminaire, G8, etc Canapérégrinations n.f.pl. Odyssée de salon. Chevauchétive n.f. Randonnée équestre avec un cheval malingre. Contre-voyage n.m. Dispositif propre à dissuader le tourisme : les tracasseries douanières, la cuisine danoise, les guerres ... Croisiersatz n. f. Succédané de voyage en bateau. Duplexcursion n.f. Se dit d’un "voyage autour de sa chambre" lorsque celle-ci est aménagée sur deux niveaux. Flâneriquiqui n.f. Promenade nonchalante mais trop courte. Grand-manitour n.m. Voyage organisé pour huiles et grosses légumes. Itinéraire-bistro n.m. Dérive automobile par les routes secondaires à la découverte des petits cafés de campagne. Javadrouille n.f. Noubalade en Indonésie Méharépétitive n.f. Voyage à dos de chameaux, équipé d’un walkman diffusant du Phil Glass en boucle, à travers un désert choisis pour la monotonie de ses paysages. Patatour n.m. Circuit touristique expérimental à travers tous les lieux du monde qui ont donné leur nom à une pomme de terre(1) : Alaska, Anvers (galets d’), Athèna, Atlas, Calagary, Europa, Lutetia, Le Touquet (ratte du), Fontenay (belle de), Mistral, Marathon, Noirmoutier (bonnotte de), Porto, Sahel...)

(1)liste complète des variétés de pommes de terre sur Internet : www.plantdepommedeterre.org Pépériple n.m. ou f. Petit voyage tranquille avec des jolies filles. Pérégrination - Bastille n.f. Promenade militante en compagnie de nombreuses personnes (selon les organisateurs, environ deux fois moins selon la police). Randonnéon n. f. Excursion nocturne dans des zones industrielles péri-urbaines, à la lueur des enseignes et des publicités lumineuses.

Randonnée-en-l’air n. f. Découverte des richesses architecturales d’une ville qui ne fait cas que des toits, clochers, pinacles et des derniers étages des immeubles. Randonnégligée n.f. Voyage délibérément mal préparé que l’on effectue dans une tenue dépenaillée . Randonnénette n.f. Promenade entre filles Randonnenni n.f. Voyage en compagnie d’aristocrates récalcitrants. Randonnétoyante n.f. Expérience de tourisme urbain qui consiste à visiter une ville en faisant semblant de la balayer.

AVERTISSEMENT : bien que le délit d’usurpation de la fonction de balayeur ne figure dans aucun code pénal, cette pratique est susceptible d’intriguer les autorités locales et subséquemment d’entraîner toutes sortes de désagréments .

Revoyage n.m. Escapade supplémentaire que l’on s’octroie au retour d’un grand voyage. Safaripolin n.m. Le fait, pendant une période donnée, d’assister à tous les vernissages d’expositions de peinture. Silexcursion n.f. Visite de sites archéologiques Technique de re-motivation des cadres qui consiste à les abandonner nus dans un environnement hostile avec pour tout viatique deux morceaux de silex et un exemplaire de la « Guerre du feu ». Toutour n.m. Découverte des ailleurs qui portent un nom de chien. V. Labrador, Terre-Neuve, Yorkshire, Pittbull, Rottweiller, Mirza (Rep. du Salvador), etc Trajésuite n.m. Itinéraire que l’on adopte pour un autre motif que celui que l’on avance. Par exemple, faire la route des abbayes romanes de Bourgogne pour, en réalité, visiter ses caves. Tralalaïtour n.m. Voyage organisé au Tyrol Traversénile n.f. Croisière en Egypte pour seniors décatis. Trekking-size n.m. Randonnée pédestre particulièrement longue. Tyrandonnée n.f. Voyage sous la conduite d’une personne autoritaire et inflexible. Va-tour n.m. Expérience de non-retourisme. Voyage ultime dans lequel on a placé ses ultimes espoirs et englouti ses dernières économies. Vautour n.m. Circuit touristique dans des pays choisis pour leur faible PIB. Voyage ingrat Voyage en compagnie d’adolescents désagréables. Voyagit-prop n.m. Voyage que l’on entreprend dans le but de déstabiliser politiquement l’ailleurs visité. Voyagenoux n.m. Déplacement à caractère religieux et à haut degré de mortification.

-  NECROTOURISME

Voyage à destination de cimetières, ossuaires, catacombes, cryptes. Dernier voyage organisé en aller simple.

-  NEOTOURISME

Courir les lieux du monde qui se vantent d’être nouveaux : Terre Neuve, la Nouvelle Zélande, New-York, Neudorf...

-  NUMEROTOURISME

Entreprendre un périple en fonction de lieux qui contiennent des nombres et en respectant l’ordre croissant de 0,5 à 1000 . Par exemple de La Demie (70) jusqu’à la rivière des Mille-Iles (Canada) en passant par Unzent (09), Deux-Chaises (03), les Trois Bassins (Réunion), Py (66), le lac des Quatre Cantons (Suisse), Cinq-Mars-la-Pile (37), Six-Fours-la-Plage (83), Septeuil (78), Neuffonds (33), Dixmude (Belgique), Onzain (41), La Douze (24), Treize-Vents (85), Vingt-Hanaps (61), Trente (Italie), Quarante (34)...

-  NYCTALOTOURISME

Se rendre dans une ville inconnue en s’arrangeant pour ne l’atteindre qu’au crépuscule. Puis l’explorer toute la nuit avant de la quitter au point du jour suivant.

-  ODYSSÉE ADMINISTRATIVE

Explorer dans une perspective touristique, les salles d’attente des préfectures, caisses d’allocations familiales, mairies, commissariats, etc. Tester les dispositifs culturels proposés au public (photocopieuse, photomaton, prospectus et magazines) ainsi que les ressources gastronomiques locales : cantine, machine à café, distributeurs de sandwiches...

-  OPUS TOURISTICUS

Tester la formule de voyage suggé-rée par le titre d’une oeuvre d’art, littéraire, musicale ou cinématogra-phique :

« Le Week-end à Zuydcoote » « Une Nuit sur le Mont Chauve » « L’Année dernière à Marienbad » « L’Automne à Pékin » « Un taxi pour Tobrouk » etc

-  PELERINOTOURISME

Se rendre, dans un but touristique, dans un lieu où l’on a déjà été auparavant pour d’autres raisons. expérience touristique nécessitant un vêtement de protection contre la pluie.

-  PROMENADE "BOULE DE NEIGE"

L’initiateur d’une telle promenade se rendra à pied et à l’improviste chez un de ses amis. Il le convaincra de l’accompagner selon les mêmes modalités chez une troisième personne qu’ils auront choisie ensemble. Puis les trois mar-cheurs iront de conserve en recruter un quatrième... et ainsi de suite jusqu’à épuise-ment des voyageurs.

-  PROMENADE EQUATORIALE

L’Équateur est une ligne droite, horizontale qui partage la carte longitudinalement en deux parties égales. (les lecteurs soupçonneux peuvent vérifier cette définition en consultant un bon planisphère).Pourtant cette importante indication cartographique figure rarement sur les plans de villes. Il convient alors d’y tracer soi-même son équateur avec un crayon et une règle. La promenade équatoriale consiste à marcher le long de cette ligne, en empruntant chaque fois la rue qui permet de s’en écarter le moins possible.

-  PROMENADE FIBONACCI.

0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, etc jusqu’à l’infini, chaque nouveau nombre étant la somme des deux précédents, Telle est la suite découverte par le mathématicien Léonard de Pise dit FIBONACCI. Elle a servi de base au calcul de la Section d’or chère aux artistes. Elle permet aussi aux voyageurs de concevoir de belles promenades. Par exemple, se rendre à pied de l’un à l’autre des différents bars-cafés-brasseries de la ville, dont le rang dans la liste des pages jaunes de l’annuaire correspond à chacun des nombres de cette suite de Fibonacci.

-  RANDONNEE PERIPHERIQUE

Effectuer un tour complet d’une ville en longeant scrupuleusement ses limites extérieures. Celles-ci sont en général indiquées sur le plan par une ligne de pointillés ou par un trait gras hachuré, quelquefois en couleur.

-  

RETOURISME

Partir très loin avec un moyen de transport rapide (à la vitesse du lièvre !) et revenir lentement chez soi (à la vitesse de la tortue !).

-  SIMILITOURISME

Visiter les localités françaises homonymes de villes étrangères : VENISE (Doubs), LE CAIRE (Alpes-de Haute-Provence), BOLOGNE (Haute-Marne), RHODES (Moselle), LAGOS (Pyrénées -Atlantiques), VIENNE (Rhône), DAMAS (Vosges), BRUGES (Gironde), BARCELLONE (Drôme),COLOGNE (Gers), ETON (Meuse), GRENADE (Haute-Garonne), JÉRUSALEM (Vosges), LA VALETTE (Isère), MAGENTA (Marne), UR (Pyrénées-Orientales).

-  THALASSO EXPERIMENTALE

Prétextant une panne de chaudière ou une coupure d’eau, se faire inviter à prendre un bain chez ses différents amis. Emporter avec soi l’attirail du parfait curiste : savon, shampooing, livre, serviette, peignoir, jeu d’échecs flottant, walkman étanche, algues, Martini...

-  TOPO-GASTRONOMIE

Nouvelle pratique gastronomique et touristique qui consiste à concevoir des plats ou des menus en faisant exclusivement usage d’aliments et de préparations culinaires dont le nom est associé à un lieu :

Airelles d’AMERIQUE Filet d’ANVERS Jambon d’AOSTE Saucisson d’ARLES Œufs BALMORAL Jambon de BAYONNE Noix du BRESIL Choux de BRUXELLES Saucisses de CAMBRIDGE Sucre de CANNES Pois du CAP Poivre de CAYENNE Crème CHANTILLY Chou de CHINE Lentilles de CILAOS Raisins de CORINTHE Moutarde de CREMONE Moutarde de DIJON Chorizo d’ESTRAMADURE Saucisses de FRANCFORT Pain de GÊNES Sel de GUERANDE Viande séchée des GRISONS Nèfles du JAPON Echalotte de JERSEY (aneth) Pains de LA MECQUE Haricots de LIMA Saucisson de LYON Riz MADRAS Melon de MALABAR Moutarde de MEAUX Salami de MILAN Saucisses de MORTEAU Oranges blondes de NICE Sauce ORLY Champignons de PARIS Jambon de PARME Champignons de PORTOBELLO Lentilles du PUY Tomates ROMA Coquilles SAINT JACQUES Raisins de SMYRNE Filet de SAXE Saucisses de STRASBOURG Salade TREVISE Rattes du TOUQUET Saucisses de TOULOUSE Jambon de WESTPHALIE

Les fromages de :

CAERPHILLY (Pays de Galle), CAMEMBERT (Orne), CHEDDAR (Grande-Bretagne) , CHESTER (Grande-Bretagne), COMTE (Jura), DERBY (Grande-Bretagne), DUNLOP (Ecosse), EDAM (Pays Bas), EPOISSES (Côte-d’Or), GORGONZOLA (Italie), GIEN (Loiret), GOUDA (Pays Bas), GRUYERE (Suisse) LANGRES (Haute-Marne), LEYDE (Pays Bas), LIVAROT (Calvados), LORMES (Nièvre), MAASDAM (Hollande) MAROILLES (Nord), MORBIER (Jura), MUNSTER (Haut-Rhin), NEUFCHATEL (Suisse), OLIVET (Loiret), PARTHENAY (Deux-Sèvres), PATAY (Loiret), PONT-L’EVEQUE (Calvados), ROCAMADOUR (Lot), ROQUEFORT (Aveyron), SCANNO (Italie), SAINT-MARCELLIN (Isère), SAINT-NECTAIRE (Puy-de-Dôme), SARTENO (Corse), SKYROS (Grèce), SOUMAINTRAIN (Yonne), STILTON (Grande-Bretagne), TALEGGIO (Italie), VENACO (Corse), VILLEBAROU (Loir-et-Cher), WENSLEYDALE (Grande-Bretagne), YORK (Grande-Bretagne) ...

Et les vins de...

TOURISME Inclination particulière pour les tours, beffrois, clochers, campaniles, minarets, gratte-ciels...

-  TOURISME ALTERNATIF

Partant de chez soi à pied, prendre la première rue à droite puis la première à gauche, puis la première à droite, puis la première à gauche... et ainsi de suite jusqu’à ce qu’une impasse, un no man’s land ou un océan mette un terme au voyage. NOTE : la représentation mentale d’un tel itinéraire peut constituer, pour les insomniaques, une variante efficace du comptage de moutons.

-  TOURISM-FICTION

Revisiter sa propre ville comme si c’était une autre ville. Par exemple Barcelone dont on se procurera un plan bien détaillé, au 1/10000 environ. Il faudra indiquer par une petite croix l’emplacement que l’on aura choisi pour y projeter son home sweet home. C’est en effet à partir de ce point de repère initial que l’on se dirigera. Admettons que l’on ait élu domicile dans la Plaçà Reial, la première rue à gauche en sortant de chez soi est désormais la Rambla dels Caputxins qui descend en pente douce vers le port... A la manière d’un touriste catalan égaré mais consciencieux on tentera ainsi de retrouver dans sa ville l’emplacement du parc Güell, de la Sagrada Familia, du village olympique, de la Fondation Miro, etc

-  TOURISME QUANTIQUE

Selon un concept touristique dérivé de la théorie des quanta qui vise à rendre caduques les notions d’"ICI" et d’"AILLEURS", faire le tour de France des hôtels Formule 1. Voir ainsi du pays et pourtant se retrouver tous les soirs dans une chambre rigoureusement identique à la précédente, face à la même Halle aux Chaussures et au même Buffalo Grill.

-  TOURISME UNDERGROUND

Explorer les stations de métro qui portent des noms d’ailleurs : Anvers, Argentine, Babylone, Bir Hakeim, Campo Formio, Crimée, Danube, Iéna, Italie, Liège, Luxembourg, Pyrénées, Rome, Sébastopol, Simplon, Solferino, Stalingrad, Wagram...

-  TOURNEE DES ROND-POINTS

Séparés du reste du monde par le flux des véhicules, les tertres centraux des ronds-points sont autant d’îles désertes pour Robinson dilettantes. D’accès difficile voire périlleux, ils permettent, dans la plus grande quiétude, de médi-ter, jouer au croquet, pique-niquer, camper, s’initier à la cornemuse, déclamer du Tristan Corbières, faire la sieste... De plus, bien que voués à la non-fréquentation, ils font l’objet des soins attentifs de l’Administration et recèlent en général toutes sortes de curiosités artistiques et botaniques.

-  TRIP-POKER

Le trip-poker est un jeu touristique pour 4 personnes. Le seul matériel qu’il nécessite est un dé ordinaire. Une partie se dispute en trois manches. L’enjeu en est un voyage en compagnie des autres joueurs.

Règles du jeu :

Les participants, à tour de rôle, lancent le dé. Celui qui a obtenu le nombre de points le plus élevé remporte la manche. Le gagnant de la première manche choisit la destination du voyage dans un rayon (calculé à partir de l’endroit où résident les joueurs) de 100 KM multipliés par le nombre de points de dé. Le gagnant de la seconde manche décide de la date du week-end dans un délai d’un mois par point de dé. Le gagnant de la troisième manche détermine comme suit la formule d’hébergement :

à l’hôtel, en camping, dans la voiture, chez l’habitant, à la belle étoile, pas d’hébergement : nuit blanche, Le perdant finance l’opération.

-  TICHOTOURISME

Tourisme spécialisé dans l’exploration des murs célèbres : de Berlin, de l’Atlantique, des Lamentations, d’Hadrien, Grande muraille de Chine, ...

-  UXORITOURISME

DIDACT. (Ethnol) du lat. UXOR. Se dit du voyage effectué par un couple lorsque c’est l’épouse qui en prend l’initiative et en règle tous les détails.

-  VENETOTOURISME

Visiter, si possible en canoë, les villes qu’on appelle les « Venise de... » : Montargis (la Venise du Gâtinais), La Ferté-Bernard (la Venise du Perche), Martigues (La Venise provençale), Colmar (la Petite Venise d’Alsace), Coulon (la Venise verte), tout en buvant du Baumes de Venise. On pourra faire un accroc en visitant Valenciennes, l’Athènes du Nord.

-  VOYAGE AUTOUR DE SA CHAMBRE

Le temps d’un week-end, échanger d’appartement avec une personne consentante pour y séjourner dans ses meubles, et vice versa. Consacrer une partie du séjour à une relation détaillée et illustrée de cette expérience de cocooning croisé.

-  VOYAGE EXQUIS

Expérience de tourisme collectif mais fractionné qui se déroule en autant de week-ends qu’il y a de personnes pour y prendre part.

Le premier voyageur, désigné par un tirage au sort, partira de la commune où il réside habituellement. Il empruntera les moyens de transport qui bons lui sembleront pour se balader tout le week-end dans la direction de son choix. Le lieu qu’il aura atteint le dimanche soir, sera le point de départ, la semaine suivante, du second expérimentateur qui poursuivra le voyage selon les mêmes modalités. Et ainsi de suite jusqu’à épuisement des voyageurs. Un appareil photo ou une caméra "témoin" que se transmettront les participants au moment des relais servira à enregistrer des images de l’ensemble du voyage exquis.

-  ZYGOTOURISME

Pour rire, partir en duo, couple, ménage, paire, binôme ou tandem, à destination d’un ailleurs constitué de deux entités géographiques appariées : Saint-Pierre et Miquelon, Bor et Bar (Aveyron), Sodome et Gomorrhe , les Deux Sèvres, etc etc

FIN (provisoire)

Ont contribué à cette page :

Luc BOSSI pour « Tourism fiction »

Guy CHOURAQUI et Sylvie KOULLEN pour le « Demi-tourisme »

Bertrand JERÔME pour le « Kleptotourisme »

Myriam NISS pour le « Pèlerinotourisme »

Jean-Bernard POUY pour le « Venetotourisme »

Jean-Paul SCHWEIGHAEUSER pour les « Crucitourisme » et « 

Numerotourisme »

Joël HENRY pour les autres notices.

*

  • Contact :

LATOUREX,

c/o Joël Henry

3, rue de Bâle, 67100 Strasbourg, France

Webmaster : Philippe Martz

***********************************************

 


| —> Index du site guidaltern.org | " Pause ... " | "sommaire" | "plan" | @ Contactez-nous ! | @ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation | @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives | Collection Ecocités (guides écorégionaux) : | Collection Ecopilotes (guides thématiques) : | Dates, Calendrier & agenda : | Espace Presse, journalistes | Fiches-guides + Catalogue général | Ressources alternatives, médias alternatifs & liens | Sobriété heureuse et simplicité volontaire |