www.guidealtern.org
 
  —> Index du site guidaltern.org

" Pause ... "

"sommaire"

"plan"

@ Contactez-nous !

@ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives Collection Ecocités (guides écorégionaux) : Collection Ecopilotes (guides thématiques) : Dates, Calendrier & agenda : Espace Presse, journalistes Fiches-guides + Catalogue général Ressources alternatives, médias alternatifs & liens Sobriété heureuse et simplicité volontaire
 
Recherche :

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
’ L’Observateur des inégalités ’ (découverte)
" Pour l’utilisation et la création de médias révolutionnaires et autogérés "
"France précaire", la gazette des précaires de France Bleu
’ Existence ! ’, le journal des précaires et des chômeurs
Archives alternatives (en cours...)
Bulletin d’Action Consommation, mai 2005
DEA sur la "presse alternative locale" en France
Deux nouvelles revues : ’ Terre de brut ’ & ’ Les Amis de Ludd ’
Droit d’asile : un site internet à découvrir
Enfants malades des pesticides

 
 
 
Propositions libres vers un journalisme alternatif, coopératif !


lundi 27 mars 2006, par Esteban


Propositions libres vers un journalisme alternatif


Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. —>

*******************************************************

Critiquer les médias conventionnels et ou dominants oui, d’accord, mais proposer quelques pistes aux journalistes pour travailler autrement, c’est plus constructif !

Et puis au moins on voit de quoi on parle et vers quoi on pourrait tendre : à partir de là on pourrait engager un débat sur des pratiques et des idées, mises en place ou proposées.

Voici quelques premières pistes et exemples de pratiques à creuser, à débattre, pou tendre vers un journalisme coopératif riche en partages :

-   Des sources d’informations différentes, indépendantes et constructives ,

Pour s’affranchir des "canons" et des autoroutes de l’information que sont notamment les 3 agences de presse internationales (AFP, Reuters, Associated Press), prenons notamment ces chemins de traverses que sont les centres de ressources indépendantes et les médias alternatifs !

Exemple : les centres d’informations indépendantes sur des questions délicates comme la réduction des déchets à la source : le CNIID à Paris fait un excellent travail en la matière, avec de multiples propositions concrètes à l’appui : pour en savoir plus, cliquez sur www.cniid.org.

A découvrir également : les alternatives énergétiques face au nucléaire et à ses dangers et ses déchets radioactifs (pour cela contactez le Réseau Sortir du nucléaire à Lyon (www.sortirdunucleaire.org), le CLER à Montreuil (www.cler.org), l’association Negawatt (www.negawatt.org), voire l’Ademe (www.ademe.fr), et bien d’autres encore !

-  Coopération entre les journalistes et avec des documentalistes, avec base de données communes

Exemple à creuser : les centres Ritimo (au nombre de 40 en France : www.ritimo.org), les Espaces Infos Energies (plusieurs dizaines existent : voir le site de l’Ademe ou du Cler www.cler.org)...

-  Liste de diffusion entre journalistes, avec documentalistes

Exemple : celle existant entre les journalistes - pigistes de la liste Piges (www.piges.free.fr) pour s’entraider, se conseiller, ainsi qu’un forum (celui du site categorynet.com n’est pas toujours utilisé comme il devrait l’être, trop de bavards le parasitent, dommage !)

-  Articles en copyleft ou contrat Creative commons

Des articles ou reportages libres de droits après leur première publication ou diffusion par exemple, pour éviter la marchandisation de l’information, afin qu’elle circule plus librement.

Exemple : les informations du réseau Indymédia (www.indymedia.org), la revue alternative S !lence (9 rue Dumenge, 69317 Lyon CEDEX 04 - France, www.revuesilence.net)...

* Autre exemple : le contrat Creative commons

Pour favoriser une utilisation gratuite, pédagogique ou associative, les sons d’Arte radio sont téléchargeables et diffusables sous contrat Creative Commons*.

Arte radio.com reste propriétaire des droits, mais soutient une diffusion libre de ses créations et reportages hors de la sphère marchande.

Vous pouvez ainsi télécharger les sons d’Arte radio sur votre ordinateur ou votre baladeur numérique, ou graver un cd pour les écouter en voiture, vous abonner au "podcasting" et recevoir les nouveautés chaque semaine.

Comme de nombreux enseignants, vous pouvez utiliser les reportages d’Arte radio en classe, en France ou à l’étranger.

Vous pouvez aussi les diffuser sur une radio libre ou associative (catégorie A) en créditant systématiquement le réalisateur et Arte radio.com (www.arteradio.com) et en respectant certaines conditions d’utilisation (pour en savoir plus, voir le site http://fr.creativecommons.org/ ).

-  Coopérative de journalistes

Avec démocratie interne et mandataires aux missions courtes, pour éviter les Colombani et autres S. July (qui a priori aurait aimé rester en place jusqu’en ... 2012 à la tête de Libération, suite à l’arrivée de M. Rotshild dans le capital du quotidien !).

Exemple : au Canard enchaîné, le journal est la propriété uniquement de journalistes de l’hebdomadaire satirique, celles et ceux qui ont déjà une certaine ancienneté. Cela leur évite de voir leur journal perdre en pertinence et crédibilité parce que telle ou telle entreprise ou mécène chercherait à entrer dans son capital (visitez à ce sujet le site www.transnationale.org, pour savoir qui a qui :: qui possède qui - ou quoi).

-   Favoriser les informations utiles ou inform’actions ,

Ceci est possible à l’aide de liens pratiques, placés en fin d’article ou de reportage indiquant comment en savoir plus, comment aller plus loin concrètement, au-delà de cette lecture (par exemple comment réduire son empreinte écologique, en s’inspirant du site du WWF : www.wwf.fr ou www.wwf.org). Et ne pas avoir peur d’être un brin pédagogique (cela vaut mieux que de faire du sensationnalisme) !

-  Interviews et questions avec pertinence maximale (de niveau 2 .. ou 3 : voir à ce sujet le livre La malinformation, de François Heinderyckx, page 72 à 74, édition Labor, septembre 2003)

Exemple : parler de la dette des pays du Nord (et non du Sud), celle des pays colonisateurs (ceux du G8 notamment), qui en quelques siècles ont pillé sans scrupule les ressources humaines et naturelles de continents comme l’Afrique, l’Asie du sud-est, l’Amérique du sud... Cela aidera grandement à comprendre pourquoi il y a tant de "réfugiés économiques" dans le monde, et pourquoi il y en a tant qui rêvent de notre mode de vie, prêts à quitter leur famille pour venir dans nos richissimes pays.

-  Traiter autrement les soi-disant "faits divers", qui au final font diversion, en cherchant non pas forcément des excuses à des faits constatés, mais au moins des explications à certaines questions ou problèmes.

Exemple  : le suicide, l’alcoolémie, la délinquance financière à cols blancs (plus importante que la petite délinquance), etc...

Autre exemple : la mort d’un ouvrier sur un chantier à Amiens a été abordé avec une enquête d’investigation finement menée par le journal Fakir, et pointait du doigt la précarité de l’ouvrier, les très mauvaises conditions de travail et l’aveuglement des responsables face à leur responsabilité (l’explication officielle de sa mort était "le vent et la pluie" sur le chantier !).

Le livre Libérer son écriture et enrichir son style, de Pascal Perrat (éd° Victoires - CFPJ, 24 euros) est également à lire pour s’essayer à d’autres manières d’écrire ou d’aborder la société. On le trouve également dans certaines bibliothèques municipales (mais elles sont rares).

-  Promouvoir l’utilisation de logiciels libres (de type Linux par exemple) entre journalistes et documentalistes

Exemple : les logiciels libres de montage radiophonique, d’écriture journalistique (Open office), de messagerie électronique (Mozilla Thunderbird), et bien d’autres encore !

  • * Si certaines de ces propositions existent déjà dans la pratique selon vous, contactez-nous pour nous indiquer où en savoir plus, de manière à enrichir ce débat ouvert !

Vos autres idées pour tendre vers un journalisme coopératif, alternatif, sont les Bienvenues !

-  Pour cela, écrivez à ptitgavroche@wanadoo.fr (pas de mailing liste sans notre accord préalable, merci !)

esteban

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. —>

Merci !

* Contact : Le P’tit gavroche (éditions), 9 rue des pierres plantées, 69001 Lyon-France.

Courriel : ptitgavroche@wanadoo.fr , ou ptitgavroche@ENLEVwanadoo.fr (ôtez le Enlev pour nous écrire, merci à vous !)

* Site-ressources : www.guidaltern.org - 2005 ¤ 2006 - en copyleft et sous contrat Creative Commons sous réserve d’indiquer les coordonnées complètes de l’association qui figurent ci-dessus.


 


| —> Index du site guidaltern.org | " Pause ... " | "sommaire" | "plan" | @ Contactez-nous ! | @ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation | @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives | Collection Ecocités (guides écorégionaux) : | Collection Ecopilotes (guides thématiques) : | Dates, Calendrier & agenda : | Espace Presse, journalistes | Fiches-guides + Catalogue général | Ressources alternatives, médias alternatifs & liens | Sobriété heureuse et simplicité volontaire |