www.guidealtern.org
 
  —> Index du site guidaltern.org

" Pause ... "

"sommaire"

"plan"

@ Contactez-nous !

@ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives Collection Ecocités (guides écorégionaux) : Collection Ecopilotes (guides thématiques) : Dates, Calendrier & agenda : Espace Presse, journalistes Fiches-guides + Catalogue général Ressources alternatives, médias alternatifs & liens Sobriété heureuse et simplicité volontaire
 
Recherche :

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Agences de presse internationales et autres portails d’informations
L’Observatoire français des médias
Le réseau Indymédia en France
Magazine d’Acrimed n° 62 , novembre 2005

 
 
 
Quelques premiers liens de portails


mercredi 22 juin 2005, par Esteban


Quelques premiers liens de portails internet


-  L’Observatoire Français des Médias (OFM),

-  L’ACRIMED,

-  Transnationale.org,

Qui appartient à quoi ? Pour en savoir plus et mieux sur les multinationales, les transnationales, leurs paradis fiscaux..., cliquez sur http://fr.transnationale.org/

-  Le Monde diplomatique : www.monde-diplomatique.fr . A noter sur ce site notamment : une riche rubrique de médias différents, critiques, alternatifs, des articles et informations en ligne...

**********************************************************

-  «  Présentation de l’Observatoire français des médias

(extraits du site de l’OFM)

L’Observatoire français des médias est affilié à l’Observatoire international des médias, lancé au Forum social de Porto Alegre en janvier 2002, et officiellement créé le 23 janvier 2003 à Paris.

L’Observatoire international des médias est né du constat que les médias n’assuraient plus leur rôle de contre-pouvoir dans la mesure où le système médiatique est à la fois un acteur (par la concentration croissante qui le caractérise) et un vecteur de la mondialisation néo-libérale.

Plusieurs observatoires nationaux des médias sont en cours de constitution. Comme ses homologues des autres pays, l’Observatoire français créé le 24 septembre 2003 entend protéger la société contre les abus, manipulations, bidonnages, mensonges et campagnes d’intoxication des grands médias - qui cumulent puissance économique et hégémonie idéologique -, défendre l’information comme bien public et revendiquer le droit de savoir des citoyens.

Pourquoi un Observatoire ?

Chacun le sent bien : les médias sont devenus bien davantage qu’un quatrième pouvoir, selon l’expression autrefois consacrée. Ce sont eux qui fixent les termes du débat politique et en sélectionnent les acteurs. Economie, mode, culture, sport : aucun secteur n’échappe à leur emprise.

Cette puissance sans contrepoids, déjà préoccupante en elle-même, devient franchement alarmante pour la démocratie quand elle s’accompagne, comme c’est actuellement le cas, d’une concentration sans précédent : aux Etats-Unis, cinq entreprises géantes détiennent l’essentiel des stations de radio et des chaînes de télévision. En France, trois ou quatre marchands d’armes et constructeurs de bâtiments et travaux publics ont la haute main sur la majorité des médias.

D’où l’homogénéisation croissante du mode de traitement de l’information et de son contenu : les médias deviennent de plus en plus interchangeables. Le pluralisme intellectuel et culturel, pourtant indispensable au débat citoyen, est confiné aux marges que le système veut bien lui concéder. La société tout entière passe ainsi sous la coupe d’un pouvoir à la fois médiatique, économique et politique, qui ne tolère de critiques que de lui-même.

Face à lui, l’exigence se fait jour d’un militantisme et d’une contestation d’un genre nouveau. Telle est la raison d’être de l’Observatoire. »

Pour en savoir plus sur l’Observatoire Français des Médias (OFM), rendez-vous sur son site internet : www.observatoire-medias.info


-  Voir également le site de l’ACRIMED (Actions CRItiques MEDias) : www.acrimed.org

« Acrimed se présente » (extraits du site d’Acrimed)

« Action-CRItique-MEDias [Acrimed] est, comme son nom l’indique, une association de critique des médias qui se propose de se constituer en Observatoire des médias et d’intervenir publiquement, par tous les moyens à sa disposition, pour mettre en question la marchandisation de l’information, de la culture et du divertissement, ainsi que les dérives du journalisme quand il est assujetti aux pouvoirs politiques et financiers et quand il véhicule le prêt-à-penser de la société de marché. Acrimed se propose de constituer un carrefour de confrontation entre les journalistes, les chercheurs et les acteurs du mouvement social. Pour remplir ce rôle, elle sollicite le soutien et l’adhésion de toutes celles et de tous ceux qui partagent ses objectifs.

Son origine :

A l’origine de la constitution d’Action-Critique-Médias : un « Appel pour une action démocratique sur le terrain des médias » dont la première phrase dit assez qu’un sombre constat a motivé notre intiative.

"Le mouvement social de novembre et décembre 1995 a donné lieu à des tentatives intolérables d’étouffer la voix des acteurs sociaux (en affectant de leur donner la parole), de dénaturer leurs aspirations, d’effacer leurs propositions en les soumettant au verdict de prétendus experts."

Le 29 mars 1996, l’Assemblée générale constitutive d’Acrimed adoptait un texte d’orientation - Notre action, notre critique, notre média, un premier jalon de notre réflexion et de notre activité.

Depuis 1996, Acrimed impulse ou soutient les interventions publiques destinées notamment à défendre et restaurer le service public de l’audiovisuel et à contrecarrer la marchandisation de l’information.

Tel est le sens de notre action en faveur d’un service public de télévision débarrassé de la publicité, de notre intervention pour la défense de France Culture, de notre contestation de l’évolution du Monde et de son entrée en Bourse, etc.

Ses objectifs :

Ces interventions, loin de nous enfermer dans un perspective élitiste, reposent sur une idée simple : quand une chaîne comme France Culture ou un quotidien comme Le Monde sont soumis à des impératifs commerciaux et défendent toutes les formes de domination, matérielles et symboliques, alors que dire des autres ?

C’est dans cet esprit que nous essayons de soumettre à notre critique et notre vigilance l’ensemble des médias, mais aussi les conditions d’exercice des métiers du journalisme, les pratiques les plus contestables au sein de cette profession, les dérives mutiples de sa « couverture » de l’actualité dans tous les domaines : des pages "internationales" aux pages "culturelles", en passant par le "social", l’ "économie" et la "politique", comme on dit.

Ses interventions :

Depuis 1996, Acrimed organise des débats mensuels qui ont pris la forme des Jeudis d’Acrimed : la simple liste des débats passés peut donner un aperçu de la diversité des thèmes que nous avons abordés et des intervenants que nous avons invités. Au fil des mois, au nom d’Acrimed ou en leur nom propre, plusieurs d’entre nous ont participé à des débats publics, en tous lieux.

Le Bulletin d’Acrimed nous a permis de rendre compte de certains de ces débats. Mais c’est le site d’Acrimed qui a constitué l’outil privilégié pour la retranscription de nos interventions. Autour de lui nous avons mis en œuvre plusieurs listes de diffusion.

Mais peut être la meilleure façon de savoir ce que nous sommes, ce que nous pensons, ce que nous voulons est-elle de faire connaissance avec le site que nous vous proposons ici. » . Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien : www.acrimed.org

-  Voir également le site (dans sa version française) http://fr.transnationale.org/, notamment sur l’appartenance de médias ou de produits à des groupes industriels.

Vos autres propositions de liens sont les bienvenues, pour cela contactez-nous en cliquant ICI et en nous faisant des suggestions, en les présentant succintement, merci !

 


| —> Index du site guidaltern.org | " Pause ... " | "sommaire" | "plan" | @ Contactez-nous ! | @ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation | @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives | Collection Ecocités (guides écorégionaux) : | Collection Ecopilotes (guides thématiques) : | Dates, Calendrier & agenda : | Espace Presse, journalistes | Fiches-guides + Catalogue général | Ressources alternatives, médias alternatifs & liens | Sobriété heureuse et simplicité volontaire |