www.guidealtern.org
 
  —> Index du site guidaltern.org

" Pause ... "

"sommaire"

"plan"

@ Contactez-nous !

@ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives Collection Ecocités (guides écorégionaux) : Collection Ecopilotes (guides thématiques) : Dates, Calendrier & agenda : Espace Presse, journalistes Fiches-guides + Catalogue général Ressources alternatives, médias alternatifs & liens Sobriété heureuse et simplicité volontaire
 
Recherche :

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Agences de presse internationales et autres portails d’informations
Le réseau Indymédia en France
Magazine d’Acrimed n° 62 , novembre 2005
Quelques premiers liens de portails

 
 
 
L’Observatoire français des médias


jeudi 23 juin 2005, par Esteban


L’Observatoire Français des Médias (OFM),


-  «  Présentation de l’Observatoire français des médias

(extraits du site de l’OFM)

L’Observatoire français des médias est affilié à l’Observatoire international des médias, lancé au Forum social de Porto Alegre en janvier 2002, et officiellement créé le 23 janvier 2003 à Paris.

L’Observatoire international des médias est né du constat que les médias n’assuraient plus leur rôle de contre-pouvoir dans la mesure où le système médiatique est à la fois un acteur (par la concentration croissante qui le caractérise) et un vecteur de la mondialisation néo-libérale.

Plusieurs observatoires nationaux des médias sont en cours de constitution. Comme ses homologues des autres pays, l’Observatoire français créé le 24 septembre 2003 entend protéger la société contre les abus, manipulations, bidonnages, mensonges et campagnes d’intoxication des grands médias - qui cumulent puissance économique et hégémonie idéologique -, défendre l’information comme bien public et revendiquer le droit de savoir des citoyens.

Pourquoi un Observatoire ?

Chacun le sent bien : les médias sont devenus bien davantage qu’un quatrième pouvoir, selon l’expression autrefois consacrée. Ce sont eux qui fixent les termes du débat politique et en sélectionnent les acteurs. Economie, mode, culture, sport : aucun secteur n’échappe à leur emprise.

Cette puissance sans contrepoids, déjà préoccupante en elle-même, devient franchement alarmante pour la démocratie quand elle s’accompagne, comme c’est actuellement le cas, d’une concentration sans précédent : aux Etats-Unis, cinq entreprises géantes détiennent l’essentiel des stations de radio et des chaînes de télévision. En France, trois ou quatre marchands d’armes et constructeurs de bâtiments et travaux publics ont la haute main sur la majorité des médias.

D’où l’homogénéisation croissante du mode de traitement de l’information et de son contenu : les médias deviennent de plus en plus interchangeables. Le pluralisme intellectuel et culturel, pourtant indispensable au débat citoyen, est confiné aux marges que le système veut bien lui concéder. La société tout entière passe ainsi sous la coupe d’un pouvoir à la fois médiatique, économique et politique, qui ne tolère de critiques que de lui-même.

Face à lui, l’exigence se fait jour d’un militantisme et d’une contestation d’un genre nouveau. Telle est la raison d’être de l’Observatoire. »

-  Pour en savoir plus sur l’Observatoire Français des Médias (OFM), rendez-vous sur son site internet : www.observatoire-medias.info

 


| —> Index du site guidaltern.org | " Pause ... " | "sommaire" | "plan" | @ Contactez-nous ! | @ Découvrir les éditions Le P’tit Gavroche : origines & présentation | @ Passe-rêves : cyberlettre d’informations alternatives | Collection Ecocités (guides écorégionaux) : | Collection Ecopilotes (guides thématiques) : | Dates, Calendrier & agenda : | Espace Presse, journalistes | Fiches-guides + Catalogue général | Ressources alternatives, médias alternatifs & liens | Sobriété heureuse et simplicité volontaire |